Sommaire

  • Qu'est-ce que l'azote organique ?
  • Azote organique : formes, usages et recommandations
  • Azote organique : où acheter et à quel prix ?

Présent dans le sol sous forme organique ou minérale, l'azote est un composant important pour les plantes. L'azote organique doit subir des transformations pour être utilisé par les plantes et tenir le rôle d'engrais.

Qu'est-ce que l'azote organique ?

L'azote est un élément nutritif qui a la particularité de ne pas provenir d'une roche-mère. Il est présent sous deux formes : une forme libre dans l'atmosphère et une forme combinée (organique ou minérale).

L'azote dans l'atmosphère

L'azote est un corps simple gazeux incolore, inodore et insipide. Présent pour 4/5e dans la composition de l'air atmosphérique, c'est un des éléments principaux dont les plantes ont besoin pour se nourrir. « Zôé », la racine grecque du mot signifiant « vie », est évocatrice de son importance pour leur développement.

L'azote organique

Dans leur majorité, les plantes ont besoin d'absorber l'azote sous forme de fertilisants. C'est pourquoi, on procure généralement aux plantes cultivées la majeure partie de leurs besoins en azote par des apports d'engrais azotés naturels ou artificiels (fumier, guano, nitrate de sodium, de calcium d'ammonium...).

L'azote organique est le résultat d'une minéralisation, qui a lieu après plusieurs étapes : il est issu des déchets de plantations, des résidus décomposés des animaux ou des restes d'engrais organiques, qui sont attaqués par des micro-organismes (bactéries, champignons, levures) présents dans le sol et qui vont le transformer en nitrates. Une bonne transformation se fait grâce à l'oxygène, l'eau et la chaleur.

Un élément nutritif

L'azote organique joue un rôle capital dans le métabolisme des plantes.

Il agit à long terme. À la différence des engrais classiques, la matière organique va se dégrader lentement dans le sol, permettant à la plante d'être nourrie progressivement, sans être saturée.

Il rend la terre fertile, tout en respectant son équilibre. Il permet la constitution des protéines qui favorisent la croissance et renforcent la qualité des plantes.

Azote organique : formes, usages et recommandations

L'azote organique est plus compliqué à manipuler, car il n'est pas immédiatement disponible pour la plante comme l'azote minéral. Il doit passer par une phase de minéralisation.

Il n'est pas efficace à 100 % et a besoin d'un laps de temps plus ou moins long. Il est dépendant de la nature des produits organiques en décomposition et des conditions climatiques.

Les légumineuses ou les engrais verts

Les légumineuses ou les engrais verts (luzerne, moutarde, phacélie, seigle, trèfle...) ont la caractéristique de pouvoir fixer l'azote de l'air et peuvent être utilisés en agriculture et en jardinage biologiques.

En agriculture biologique, on introduit l'azote en cultivant des légumineuses ou des engrais verts, soit en culture principale, soit en couvert intermédiaire. Il s'agit dans le deuxième cas de réserver la restitution de l'azote organique du terrain cultivé pour la culture suivante.

En jardinage biologique, on utilise les plantes de croissance rapide recouvrant à profusion le sol, appelées souvent engrais verts. Elles poussent soit naturellement, soit elles sont semées pour être utilisées. Les plantes sont récoltées au début de la floraison, séchées à l'air libre puis broyées et enfouies superficiellement dans le sol. 

Ces engrais verts présentent de nombreux avantages :

  • un impact environnemental plus réduit que l'azote minéral ;
  • un coût moindre par rapport aux autres engrais utilisés pour l'agriculture, dont le prix est de plus en plus élevé ;
  • une efficacité plus importante que les autres engrais avec moins de quantités utilisées.

Les engrais composés ou naturels

Pour le jardinage, on utilise principalement l'azote organique dans les substrats et terreaux préparés, dans des engrais composés ou dans des engrais naturels (sang desséché, guano et corne broyée).

Les plantes à feuillage décoratif, le gazon, les herbes aromatiques ont un grand besoin d'azote organique. Pour l'utiliser au mieux dans les substrats et terreaux préparés, il faut :

  • utiliser un substrat frais et ne pas trop le tasser au cours du rempotage ou de la plantation ;
  • éviter que le substrat soit gorgé d'eau ou trop sec, pour qu'il garde ses propriétés et se transforme dans les meilleures conditions possibles ;
  • maintenir le substrat à bonne température  : elle ne doit pas dépasser 30 °C ou descendre en dessous de -12 °C.

Les engrais composés sont un assemblage de matières premières d'origine organique et minérale contenant au moins 1 % d'azote organique : engrais complet, complexe protéinique fertilisant aux 3 algues, azote organique à base de sang desséché... Ils se présentent sous forme de granulés et ont un impact réduit sur l'environnement.

Les engrais naturels sont composés :

  • de sang desséché ; on les trouve en granulés, ils sont adaptés aux plantes vivaces et aux rosiers ;
  • de guano ; on les trouve en poudre ou granulés, ils sont adaptés à tous les végétaux ;
  • de corne broyée ; on les trouve en copeaux, poudre ou granulés, ils sont adaptés aux arbres, aux arbustes, aux plantes de rocailles et de terre de bruyère.

Leur action est rapide et durable.

Leurs usages

L'azote organique sous toutes ses formes s'utilise par enfouissement dans le sol, à l'aide d'une griffe. Lisez avec attention les indications inscrites sur les contenants et respectez les doses conseillées.

Pour les engrais composés :

  • Arbres fruitiers : 350 g/m².
  • Arbustes à petits fruits : 220 g/m².
  • Fleurs, Gazon, Légumes  : 120 g/m².
  • Plantes à massifs : 30 g/m².
  • Rosiers : 50 g/m².

Pour le sang desséché :

  • Arbres (fruitiers et ornements) : 125 g/m².
  • Arbustes , Fleurs, Légumes : 75 g/m².
  • Gazon : 50 g/m².

Pour le guano :

  • 50 g /m².

Pour la corne broyée :

  • Arbres et arbustes : 150 g par pied.
  • Arbres fruitiers : 300 g à 500 g par pied.
  • Plantes de rocaille et de terre de bruyère : 50 g/m².

Quelques recommandations

Il est recommandé de ne pas faire plus d'un apport annuel d'azote organique. Il faut laisser le temps d'agir et ne pas intervenir trop souvent. L'excès d'azote crée une accumulation de nitrates, qui peuvent être nuisibles à la santé des plantes ou à la qualité du goût des fruits et légumes.

Respectez les périodes d'utilisation : en principe faites un apport 2 mois avant les semis. Certains soulignent l'importance du respect des cycles lunaires dans l'utilisation d'un engrais organique.

Azote organique : où acheter et à quel prix ?

Les engrais composés et naturels contenant de l'azote organique s'achètent dans les jardineries et sur les sites internet spécialisés. 

La lecture des ingrédients montre que le produit est présent à divers pourcentages dans les compositions. Ils sont conditionnés en sacs, en boîtes, en seaux de différents volumes, dont voici quelques exemples de tarifs.

Azote organique

Prix (septembre 2016)

Azote organique à base de sang desséché 

Sac de 1,5 kg de granulés, environ 11 €

Engrais complet

Sac de 1 kg de granulés, environ 6 €

Complexe protéinique fertilisant aux 3 algues 

Sac de 20 kg de granulés, environ 30 €

Sang desséché

Seau de 2 kg de granulés, environ 6 €

Guano

Seau de 3 kg de granulés, environ 12 €

Sac de 1,5 kg de poudre, environ 9 €

Corne broyée

Seau de 2 kg de granulés, environ 7 €

Sac de 4 kg de poudre, environ 16 €

Engrais : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur les différents engrais
  • Des conseils sur les usages et autres fertilisants
Télécharger mon guide
Engrais

Aussi dans la rubrique :

Choix de son engrais

Sommaire

Pourquoi fertiliser un sol ?

Fertilisation Fertiliser son jardin Fertilisant

Composition des engrais

Engrais NPK Engrais complet Engrais 15-15-15

Formes d'engrais

Engrais liquide