Sommaire

Tout le monde souhaite avoir des plantes résistantes, en bonne santé et qui nous donnent de beaux fruits : pour cela, le végétal a besoin de certains éléments.

Le sulfate de potassium en fait partie. Il est à la portée de tous, mais il faut faire attention et connaître le produit avant de l'utiliser. Voyons cela ensemble.

Sulfate de potassium : qu'est-ce que c'est ?

Le sulfate de potassium, dont la formule chimique est K2SO4, est un engrais correspondant aux normes en vigueur (NFU 42 001). Il est concentré en sulfate et en potassium permettant à cette solution d'être directement assimilable par la plante.

Il est peu chloré, apporte donc peu de sels dans le substrat. Il contient également un peu de soufre, ce qui est un atout pour les cultures qui en réclament.

Le sulfate de potassium peut être utilisé sous forme liquide ou en granulés : cela ressemble à des cristaux blancs. Il peut être manipulé par des jardiniers amateurs comme par des professionnels.

Le prix du sulfate de potassium dépendra principalement de l'endroit où vous l'achetez (si c'est en jardinerie, dans les grandes surfaces ou chez un professionnel). Il dépendra également de la qualité et de la marque du produit mais comptez entre 1 et 4 € le kilo.

Utilisation du sulfate de potassium

Le sulfate de potassium est utilisé en agriculture biologique, en arboriculture et en horticulture. Il est apporté la plupart du temps avant le début de chaque culture en automne, au moment du labour.

Cet engrais convient aux plantes sensibles au chlore et à la salinité excessive. Il sert aussi d'additif alimentaire (E515).

Il ne faut pas oublier qu'un engrais apporté en excès peut faire dépérir un végétal. Il ne faut pas dépasser les doses adéquates et en donner seulement si la plante en a besoin. Respecter le dosage permet aussi d'éviter le lessivage du produit dans le sol et cela permet par conséquent d'éviter de polluer.

Sulfate de potassium : propriétés

Le potassium, faisant partie du sulfate de potassium, est un élément majeur (NPK). Il favorise l'accumulation des réserves dans les racines (betterave, carotte) et dans les fruits.

Il permet une meilleure régulation de la transpiration de la plante : elle résistera mieux à la sécheresse, au froid et aux maladies cryptogamiques (champignons). De plus, cet élément améliore le goût et l'aspect du fruit.

Pour aller plus loin :

Engrais

Engrais : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur les différents engrais
  • Des conseils sur les usages et autres fertilisants
Télécharger mon guide

Aussi dans la rubrique :

Choix de son engrais

Sommaire