Sommaire

Si le fumier de cheval est de loin le plus connu des fumiers d’origine animale, celui de lapin possède également de nombreuses vertus ce qui, si vous aimez jardiner, peut vous consoler de cet aspect un peu ingrat des soins à donner à votre animal de compagnie...

Comment produire le fumier de lapin et comment l'utiliser ? Vous allez bientôt tout savoir !

Fumier de lapin : déjections et paille de litière

Le fumier de lapin est le plus souvent composé de déjections de lapins mélangées à la paille de litière elle-même souillée.

Composition

L’alimentation des lapins étant riche en végétaux, légumes et herbes, le fumier est également riche en humus, excellent pour la terre des jardins.

Reconnu pour ses qualités fertilisantes, le fumier de lapin à l’état frais contient en moyenne :

  • 40% de matière organique ;
  • 2 à 4 % d’acide phosphorique ;
  • 1% de potassium ;
  • 2 % d’azote.

À l’automne ou au début de l’hiver, épandez grossièrement le fumier de lapin en surface dans votre jardin. Au printemps, suivant, bêchez pour intégrer sommairement le fumier aux 5 premiers centimètres de terre.

Précautions à prendre

N’enfouissez jamais un fumier trop frais, car il brûlerait les racines et nuirait de façon irrémédiable aux semis !

Faire du compost avec du fumier de lapin

Méthode à suivre

Voici comment faire :

  • Comme pour la réalisation de tous les fumiers animaux, les déjections de lapins doivent être préalablement mélangées à de la paille.
  • Le processus de compostage est identique au compostage de déchets verts : en tas et suffisamment aéré.
  • Il est préférable de mêler au fumier les déchets de cuisine et du jardin, tontes de gazon, feuilles d’arbres, etc., pour une meilleure fermentation. Cela permettra au fumier de mieux se décomposer au fil des mois.
  • Le mélange doit rester bien humide. Pour cela, retournez le tas 2 fois dans l’année et évitez les mottes compactes en émiettant régulièrement à la fourche.

Fumier chaud et fumier froid

Les fumiers "chauds" (crottes de lapins, crottins de cheval ou déjections de moutons) ont la particularité de réchauffer le sol et sont plus adaptés aux sols argileux.

Les fumiers "froids" (fumiers de bovins et de porcs) ont une dégradation est très lente. Ils sont davantage adaptés aux sols calcaires et siliceux.

Utilisation du fumier de lapin

Amendement, compost

Voici les usages possibles du fumier de lapin :

  • il est surtout utile pour accélérer la décomposition du compost ;
  • il peut être amendé en surface pour doper la croissance des végétaux, au premier rang desquels les plantes à petits fruits (tomates, groseilliers, framboisiers…) ; 
  • il contribue à la qualité des récoltes et améliore le rendement des cultures.

Quand et comment l’utiliser ?

Moins riche qu’un fumier de cheval, de mouton ou de bovins, il peut-être ajouté à la terre toute l’année en entretien de surface.

Cependant, pour améliorer la structure du sol, mieux vaut en épandre généreusement en fin d’automne et début d’hiver, puis bêcher au printemps suivant.

Comment se le procurer ?

Deux possibilités :

  • Le fabriquer soi-même chez soi, si on élève quelques lapins. Pour cela, déposer sur le tas de compost les crottes et les restes des repas.
  • L'acheter directement auprès d’un éleveur de lapins

Pour en savoir plus :

  • Grâce à notre guide des engrais, téléchargeable gratuitement, vous aurez une information complète sur les types d'engrais et leur utilisation.
  • Pourquoi, quand et comment fertiliser ses arbres fruitiers ? Quel engrais spécial choisir pour leur assurer une bonne croissance ? On vous dit tout !
  • Le secret d'un jardin bien préparé ?... Un jardin fertilisé. Grâce à nos conseils sur la fertilisation de votre jardin, vous apporterez à vos plantes les éléments nutritifs nécessaires à leur croissance et à la lutte contre les parasites.
Engrais

Engrais : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur les différents engrais
  • Des conseils sur les usages et autres fertilisants
Télécharger Mon Guide

Aussi dans la rubrique :

Choix de son engrais

Sommaire